sept 2, 2016 - femme    2 Comments

L’heure bleue

160901_SD

« Je rentrais de soirée. Pour ne pas le réveiller, je n’allumais pas la lumière. Mais quand je le vis, allongé sur le lit, le dos nu et les fesses offertes à mon regard, mon sang ne fit qu’un tour : c’était l’heure bleue, entre jour et nuit, où tout est permis. »

2 Comments

  • Elle est magnifique !
    Bravo.

    • Merci Gier !:)

Got anything to say? Go ahead and leave a comment!

Current ye@r *